Sur déféré, la cour d’appel reste une cour d’appel

Titre assez énigmatique, j’en conviens. Nous avons déjà vu que sur appel, ou sur déféré, la juridiction qui devait connaître de l’appel ou du déféré n’avait pas davantage de pouvoir juridictionnel que le juge qui avait prononcé la décision discutée. Ici, la Cour de cassation nous précise comment apprécier la compétence exclusive…