Opposition à arrêt : l’échappatoire possible à l’irrecevabilité de conclure ?

Comme chacun sait, l’opposition est une voie de recours ordinaire, tout comme l’est l’appel. Mais si l’appel est courant, il n’en est pas de même de l’opposition qui consiste à revenir devant le juge qui a rendu sa décision, pour qu’il la rétracte. J’en suis à trois procédure en opposition en deux…

Caractère non avenu et opposition de la décision n’exigeant pas la contradiction ?

Pour résumer cet arrêt de la Cour de cassation, publié au bulletin, il doit être retenu que l’article 478 du CPC et l’opposition s’appliquent aux décisions rendues non contradictoirement mais pour lesquels il est prévu la contradiction.