Appel limité et appel incident

La partie intimée est-elle limitée, dans son appel incident, des chefs sur lequel porte l’appel principal ? En d’autres termes, l’intimé peut-il se porter appelant incident en tout état de cause, ou doit-il parfois former un appel principal pour contester le jugement ?

Appel limité et appel incident de l’appelant principal