Erratum : lettre d’information d’information n° 20

Une erreur (malencontreuse et regrettable) s’est glissée dans la lettre d’information n° 20 en cours de diffusion.

Je fais état de la jurisprudence dite Césaréo en indiquant qu’elle a institué le principe de concentration des « prétentions ».

Il s’agit évidemment de la concentration des « moyens ».

A force de faire état, dans le cadre de mes formations, de la « concentration des prétentions » dans les conclusions en appel, il fallait bien que ça arrive !

Et bien c’est fait. Et je ne peux même pas corriger autrement que par cet article.

Après, je peux toujours dire que c’était une coquille glissée exprès pour voir si un lecteur relève la difficulté…

… oui, je vais faire ça. Ainsi, l’honneur est sauf !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.