908 vs 911

Alors non, même si le titre est trompeur (et peut faire rêver), je ne vais pas parler de la dernière émission Turbo sur M6 qui aurait opposé la Peugeot 908 à la Porsche 911.

Il s’agit bien de procédure, d’appel.

Continuer la lecture

Je livre rapidement cet arrêt de la Cour de cassation que j’attendais patiemment :

« 8. En statuant ainsi, tout en constatant que la société Mixcom avait transmis au greffe de la cour d’appel, dans un délai de trois mois suivant sa déclaration d’appel, des conclusions relatives à l’instance d’appel l’opposant à M. X…, par l’intermédiaire du RPVA, de sorte qu’elle était bien saisie de ces conclusions en dépit de l’indication d’un numéro de répertoire erroné, la cour d’appel, qui a ajouté à la loi une condition que celle-ci ne comporte pas, a violé les textes susvisés ».


Dans cette affaire, j’étais intervenu dans le cadre du déféré, après une ordonnance défavorable.
Je n’avais trouvé d’oreilles attentives auprès de la chambre des déférés, laquelle avait confirmé l’ordonnance.
Un pourvoi me paraissait opportun, ce que nous savons désormais.
L’arrêt est publié, et c’est heureux.


Comme vu dans un précédent post, l’arrêté du 20 mai 2020 (Arrêté du 20 mai 2020 relatif à la communication par voie électronique en matière civile devant les cours d’appel) a abrogé les deux arrêtés techniques régissant la communication électronique en appel.

Petit état des lieux avec ce nouveau texte… important.

Continuer la lecture

Comme tout lecteur du blog le sait, la communication électronique en appel est régi par deux arrêté techniques incontournables, à savoir celui du 30 mars 2011 pour la procédure avec représentation obligatoire, et celui du 5 mai 2010 pour la procédure sans représentation obligatoire.

Et bien, il y a quelques jours, nous avons connu un bouleversement qui pourtant passera quelque peu inaperçu.

Ces deux arrêté techniques ont été… abrogés !

Et oui, rien de moins.

Et c’est un arrêt technique du 20 mai 2020 qui les a mis au placard.

Nous reviendrons plus tard sur leur contenu.

Ce dont je voulais parler, c’est de la disparition du terme « auxiliaire de justice » que nous trouvions dans l’arrêté technique de 2011 et qui a disparu de l’arrêté du 20 mai 2020, pour être remplacé par celui de « avocat ».

Explication ?

L’occasion de faire… un peu d’histoire du droit.

Continuer la lecture

Il devient assez difficile de s’y retrouver dans les nouveaux délais, lesquels sont fort heureusement été modifiés (j’évite à dessein d’utiliser le terme « prorogés ») en raison du contexte particulier qui est le nôtre en cette période de crise.

(voir aussi la mise à jour plus bas…)


Continuer la lecture

En cette période de crise, nous sommes dans un flou qui n’a rien d’artistique concernant les audiences, les clôtures de l’instruction, et alors que nous ne pouvons pas nous rendre dans les juridictions.

Concernant précisément la clôture de l’instruction, la question se pose de savoir si elle est affectée de la même manière que le délai pour faire appel, ou pour conclure.

Continuer la lecture

Continuer la lecture

Il s’agit de projets.

Rapidement, je mets ce qui affecte la procédure civile, et je graisse ce qui me paraît important.

Continuer la lecture

Je suis interrogé, par des confrères et consoeurs inquiets, sur le point de savoir s’il faut indiquer les pièces dans la déclaration d’appel… … ou comment créer une panique à la Orson Welles dans la guerre des mondes !

Pour rappel, la polémique vient du fait que l’article 901 renvoie à l’article 57, lequel, dans sa nouvelle rédaction, prévoit que la requête indique les pièces sur lesquelles la demande est fondée.

Continuer la lecture

Réponses à commentaires

Le blog est un peu victime de son succès.

Il est vraiment très très fréquenté – à un niveau que je n’aurais jamais imaginé -, et les commentaires sont nombreux et très intéressants…

… sauf lorsqu’on me demande de me prononcer sur un dossier que je ne connais pas.

De nombreux commentaires sont restés sans réponse, non parce qu’ils n’étaient pas intéressants, bien au contraire, mais par manque de temps.

Vous voudrez bien m’en excuser, mais j’ai paré au plus pressé.


Je profite de ce billet pour remercier tous les visiteurs de ce blog, pour leurs visites, et les nombreuses contributions. Merci !

En off, je vous informe que ce blog devrait être amené à évoluer, pour être un peu plus d’actualité… non dans son contenu, évidemment, mais dans sa forme. Il commence à dater (2013) et est un peu dépassé, j’en conviens bien volontiers.

Mais il ne changera pas en ce sens qu’il s’agira toujours de traiter de l’actualité en procédure, dans le style qui est le mien car je ne vois pas que je pourrais faire autrement.