Appel + appel = ???

Un peu de souplesse (mais un peu seulement) dans ce monde de bruts qu’est devenu celui de la procédure d’appel.

Mais pas de faux espoir non plus ! La procédure d’appel est devenue dangereuse, et cet arrêt de cassation n’est pas de nature à le démentir.

Continuer la lecture

Avis en matière de péremption ?

A votre avis, quel sera l’avis de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation sur cette question de la chambre sociale ?

Continuer la lecture

Demande de rejet pas demandé ? Ca craint !

Pas de très longs discours sur cette bourde de procédure qu’il doit être difficile d’expliquer.

Mais personne n’est à l’abri.

Continuer la lecture

Les clauses de conciliation préalable obligatoires fournissent un contentieux relativement fournis.

Et depuis l’arrêt de la chambre mixte de décembre 2015, la Cour de cassation ne cesse de leur laisser une place de plus importante.

Et cet arrêt du 16 novembre 2017 (Civ. 3e, 16 nov. 2017, n° 16-24642, Publié au bulletin), trouvera sa place dans cette jurisprudence.

Continuer la lecture

Convention communication électronique vs CPC

… ou quelle est la portée du rejet d’un acte par le greffe ?

C’est la Cour de cassation qui, dans un arrêt publié, nous donne la réponse.

Continuer la lecture

 

C’est l’histoire d’une affaire qui opposait vendeurs et acquéreurs (et un notaire), suite à la signature d’une promesse de vente pour une maison d’habitation.

Sur le fond, un arrêt avait été cassé, et la partie gagnante en cassation n’avait plus qu’à saisir la juridiction de renvoi pour obtenir du juge du fond – la Cour d’appel d’appel – qu’il lui donne raison.

C’était tout cuit, car en effet, sur le fond, le défendeur à la cassation, défendeur sur le renvoi de cassation, n’avait plus grand chose à faire que d’attendre sa condamnation. C’était plié… sur le fond.

C’était toutefois sans compter que la procédure civile, la fourbe, peut constituer ce petit grain de sable qui empêche la mécanique de tourner correctement et comme prévu.

L’affaire a connu un hic procédural, le demandeur à la saisine ayant rencontré des difficultés pour saisir la cour de renvoi.

C’est ainsi qu’a été rendu cet arrêt de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation, le 1er décembre 2016, publié au bulletin de la Cour de cassation, et notamment commenté par moi-même dans Dalloz Avocat.

Mais cette affaire ne devait pas en rester là.

Dès lors qu’il existait une évidente responsabilité du conseil ayant failli dans la saisine de la juridiction de renvoi, tout a été mis en oeuvre pour tenter, coûte que coûte, de sauver un dossier… bien parti sur le fond, mais qui a pris une mauvaise tournure alors que la tempête avait arrêté de sévir.

Et c’est un nouvel arrêt, publié, que nous donne la Cour de cassation, le 19 octobre 2017 (Civ. 2e, 19 octobre 2017, pourvoi n° 16-24.269, Bull. civ.).

Continuer la lecture

Délibéré et assistance à l’audience

Les cas sont rares de problèmes tenant à la composition des magistrats ayant participé au délibéré.

La sanction est assez sévère car c’est l’annulation de l’arrêt.

Cela permet donc à celui auquel l’arrêt sur le fond était défavorable d’avoir une seconde chance de gagner son appel, sur le fond, en se faisant juger par d’autres magistrats.

Continuer la lecture

Les chantiers de la justice ont été présentés par le premier ministre et la ministre de la justice.

Vous le trouverez ici.

J’ai parcouru rapidement et n’y ai pas vu grand-chose.

Ce qui est bien , c’est que des avocats participent à ce chantier.

C’est, pour moi, une reconnaissance a priori de la place donnée à la profession dans le cadre de cette réforme d’ampleur.

Continuer la lecture

Une nouvelle session de formation en procédure d’appel est organisée par LAMY FORMATION (WOLTERS KLUWER).

Continuer la lecture

Après la Guadeloupe, Rennes, Bordeaux, Paris, LAMY FORMATION continue de proposer des formations en procédure d’appel version Magendie 2.

Et c’est aux Antilles que nous retournons. A nouveau en Guadeloupe, mais aussi – et surtout, car la demande était forte – en Martinique.

 

Et c’est à nouveau moi qui m’y colle pour jouer les intervenants… pour mon plus grand plaisir, je l’avoue.

J’aurai donc la joie de retourner passer quelques jours – de travail – aux Antilles, la semaine du 20 novembre 2017, et le plaisir de rencontrer les confrères de Guadeloupe, Martinique, et peut-être aussi, je l’espère, ceux de Saint Bart’ et de Saint Martin

A moi le décalage horaire de 6 heures, ce qui a l’avantage de me permettre de me lever très tôt le matin sans avoir envie de fracasser le réveil.

 

Pour les dates, il est prévu :

  1. 20 novembre 2017 : Guadeloupe
  2. 21 novembre 2017 : transfert de la Guadeloupe en Martinique (et accessoirement repos de l’intervenant)
  3. 22 novembre 2017 : Martinique
  4. 23 novembre 2017 : Martinique

Les lieux de formation restent à déterminer.

Sauf erreur, ça doit commencer le matin à 8 heures.

 

Sous réserves de modifications, le programme est le suivant :

1. Petit-déjeuner d’accueil

2. Introduction : Objet et effet dévolutif de l’appel : les mutations

  • Fin de l’appel général
  • Recevabilité des prétentions nouvelles en cause d’appel : les « exceptions » autorisées
  • Application de la Réforme dans le temps : quid des dossiers au 1er septembre

3. Déclaration d’appel et dévolution : le nouveau formalisme

  • Indication des chefs de jugement critiqués : la nouvelle modélisation
  • Concentration des prétentions et des moyens : comment s’y préparer
  • Notifications et autres formalités : les ajustements opérés
  • Le déféré : un recours dans le recours
  • La communication électronique

4. Les pièces et conclusions devant la cour d’appel

  • Les obligations de forme et de contenu
  • La régularisation

5. Mise en état : nouveaux délais, nouvelles sanctions

  • Délais pour conclure : quelles évolutions ?
  • Irrecevabilité et caducité de l’appel : dans quels cas et pour quelles conséquences ?
  • Nouveaux pouvoirs du conseiller de la mise en état : ce qu’il faut savoir

6. Procédure à bref délai : les nouvelles règles du circuit cour

7. Renvoi après cassation : les nouveautés à intégrer

8. La fin du contredit et exceptions d’incompétence

 

Pour les inscription, c’est sur le site de LAMY (WOLTERS KLUWER).